Vanessa MARCIE : “L’humour est la plus courte distance entre deux êtres”

 

L’Experte 16h44

 

Le pouvoir de l’humour

 

Vanessa Marcié parle, réfléchit et agit à 100 à l’heure. C’est cette énergie et sa puissante personnalité qui lui ont permis de faire ses preuves dans le domaine de la recherche (Doctorat, MBA, Associée au Cambridge Wo + Men’s Leadership Centre), en marketing,  communication et business développement au sein de l’agence de développement économique de la ville de Londres, de faire du stand-up en anglais et d’entreprendre avec sa société Leading with humour. Pionnière des théories de conduite du changement par l’humour, elle est soutenue par de nombreux acteurs internationaux. L’Experte 16h44 vous propose aujourd’hui de booster votre management par l’humour !

 

Vanessa, tu mets en avant l’humour dans le management et ton message résonne très largement.

 

Oui, c’est en effet le bon moment pour porter ce message. Les attentes des organisations sont fortes en matière de bien-être, de fluidité, et expliquent sans doute pourquoi mes interventions ont un écho très fort. De plus en plus de managers ont compris que pour être performant(e), il faut se sentir bien dans son entreprise.

 

Quelle est ta conviction la plus forte sur l’humour dans le management ?

 

Ma théorie, c’est qu’un(e) manager peut utiliser l’humour de façon stratégique pour atteindre des objectifs fixés. Cela suppose une connaissance de soi, de la situation, de ses objectifs, et aussi de porter une attention particulière à l’autre. Pour renforcer la cohésion d’une équipe par exemple, améliorer la communication, il est tout à fait envisageable de déployer une stratégie fondée sur l’usage de l’humour.

 

A quoi exactement peut servir l’humour ?

 

Comme tu t’en doutes, à plein de choses. Les études scientifiques (et mes recherches vont dans ce sens) ont montré que l’humour aide à la communication, qu’il est un outil formidable de pédagogie puisqu’il permet de focaliser l’attention et donc de mieux intégrer les informations. C’est  aussi un excellent moyen de booster le brainstorming et de favoriser l’émergence d’idées originales. Il fait des merveilles pour renforcer la cohésion de groupe et construire des équipes solides, ou pour réguler une dynamique de groupe.

En négociation, il est prouvé que l’humour permet de vendre mieux et plus cher.

 

Et pourtant l’humour tombe parfois mal ?

 

Oui c’est vrai, et cela s’explique simplement.

Chacun a un sens de l’humour qui lui est propre, et imaginer que son sens de l’humour est le seul qui convienne est un présupposé dangereux. S’il est évident que les fans de Haroun ne sont pas nécessairement sensibles à l’humour d’Anne Roumanoff, il est parfois moins aisé de relativiser son propre humour. Il est donc important de savoir prendre ce recul pour s’adapter à l’autre. En entreprise, avec des gens que l’on connaît parfois assez peu, on a parfois tendance à projeter son propre sens de l’humour sur les autres.

Par ailleurs, dans le cadre les organisations, tous les types d’humour ne sont pas appropriés. De même certains managers vont accepter facilement l’humour quand d’autres verront d’un mauvais oeil l’humour d’un collaborateur. En ce sens, l’humour peut donc être un révélateur de valeurs et de modes de fonctionnement de votre organisation.

 

Cette compétence “humour” est-elle accessible à tous ? 

 

Oui ! C’est accessible à chacun d’entre nous. Tout le monde n’est pas un “born manager” mais chacun peut devenir bon dans ce domaine. C’est la même chose avec l’humour, cela se travaille et apporte finalement un avantage concurrentiel précieux. A chacun reconnaître son sens de l’humour et d’apprendre à l’adapter.

 

J’attire souvent l’attention sur les différents aspects que revêt l’humour, dont certains sont négatifs :

 

L’humour auto-destructeur, qui est souvent une façon d’amener les autres à rire avec vous par peur qu’ils ne rient contre vous. Nous savons que l’humour est à la base un mécanisme de défense.

L’humour agressif, qui est aussi l’humour utilisé pour pour prendre le pouvoir sur l’autre peut s’avérer toxique, voire être vécu comme harcèlement. Tout est une  question de cible et de dosage, mais il peut aussi s’utiliser pour souder une équipe en se moquant d’une situation extérieure à l’équipe, et idéalement extérieure à l’entreprise pour ne pas justement enclencher de dynamiques négatives. Il est délicat à manier et devrait être réservé à votre cercle de confiance.

 

Et d’autres sont positifs :

 

L’humour auto-constructeur est celui qui permet de mettre en avant un point fort de votre personnalité, à la façon du storytelling.

L’humour affilé est un humour générique, qui consiste à faire rire tout le monde sur un sujet commun sans enjeu. Il est à utiliser en toutes circonstances car il permet de créer du lien.

Capable de fédérer comme de détruire, l’humour est une excellente corde à l’arc du manager, à condition d’être utilisé à bon escient.

 

 

 

L’Application 16H44

Managez avec humour !

Découvrez votre sens de l’humour  https://leadingwithhumour.com/fr/quel-est-votre-sens-de-lhumour/

Utilisez l’humour pour détecter la culture d’une organisation, voyez qui en use et de quelle manière.

Si vous n’avez pas pour habitude de rire avec vos collaborateurs, entraînez-vous au sein d’un cercle de confiance, puis élargissez à l’ensemble des équipes

Ces prochains jours, portez une attention particulière à l’humour au sein de votre organisation et tentez de déceler les enjeux sous-jacents, en réunion par exemple. Voyez l’effet d’une blague sur l’équipe : favorise t-elle la cohésion ? la division ? etc…

 

 

3 commentaires sur “Vanessa MARCIE : “L’humour est la plus courte distance entre deux êtres””

  1. Oui aux USA il y a meme des cours pour apprendre a rire. Néanmoins l’humour avec les mots est typiquement français et ne se traduit pas, donc quand vous etes aux USA s’abstenir comme : of Corse !!! pour ne citer qu’une pub a la tele qui ne passerait pas dans le contexte anglophone.

  2. Bonjour Vanessa,

    Merci pour ce témoignage qui sort de l’ordinaire, car il est rare que l’on parle d’humour dans les organisations, du moins pas comme composante de la personnalité d’un manager. L’humour est un très bon remède contre le stress et je vous rejoins sur son usage bien trop homéopathique.
    Toutefois je ne vous suis plus sur les aspects de bien-être et de fluidité dans une organisation. Si la recette de l’humour fonctionne, elle sera de courte durée car je doute que l’humour traite les dysfonctionnements organisationnels qui engendrent bien trop de conflits. Et traiter les conflits systématiquement par l’humour peut au bout d’un moment générer de l’agressivité. L’humour est donc « un outil » à double tranchant. Son maniement reste délicat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.