Sandrine Morin équilibre professionnel et personnel

Sandrine MORIN : L’équilibre personnel et professionnel

Et si l’équilibre familial était au cœur de votre performance ?

 

L’Experte 16 h 44

 

Sandrine Morin est avocate orientation famille et divorce lorsqu’en 2008, elle entreprend un changement de cap radical pour se former au coaching et en neurosciences. L’opportunité d’approfondir ce qui relève alors d’une intuition, développée au fil de sa propre trajectoire : que les rapports amoureux équilibrés et heureux sont l’une des clés majeures de la réussite professionnelle.

Aujourd’hui épanouie à titre privé comme professionnel, cette experte en « divorce positif et renouveau amoureux » nous parle de sa conviction. Vous la retrouverez également sur son site www.sandrinemorin.coach.

 

Sandrine, selon vous, quand le couple va, tout va. Pourquoi ?

 

La Harvard Business Review a publié, il y a quelques années, un article mettant en avant que le couple était un vecteur important de réussite. L’explication, c’est qu’un équilibre émotionnel solide favorise grandement la réussite. D’ailleurs, aujourd’hui, le quotient émotionnel (QE) est une donnée au moins aussi importante que le quotient intellectuel (QI). Le couple constitue souvent le socle sur lequel repose cet équilibre.

Personnellement, j’ai traversé cette période durant laquelle j’étais tiraillée entre mon engagement professionnel et mes responsabilités de femme et de maman. Sacrifier l’un ou l’autre pan de sa vie n’est pas une bonne stratégie. C’est au contraire le signe que le couple n’est pas suffisamment intelligent.

 

Qu’est-ce qu’un couple intelligent ?

 

C’est un couple assez fort pour affronter les aléas personnels et professionnels, et qui permet surtout à chacun de vivre pleinement, sans sacrifier ses besoins fondamentaux ou ses valeurs…

Le couple doit notamment avoir une vision commune, une sorte de GPS. Comme dans un grand projet stratégique, il est bon de savoir où je me vois, où je nous vois, où nous nous voyons dans un, cinq et dix ans.

Les neurosciences montrent que le cerveau ne fait pas ce qu’on lui demande. Il fait ce qu’on lui dit avec précision. Plus la représentation mentale d’une situation est claire, plus il est probable qu’elle se réalisera. Elle va peu à peu impacter le comportement. Lorsque ma vision est claire et congruente, elle me guide vers mon objectif. Je peux m’y projeter aisément, elle me sert de fil conducteur pour avancer efficacement.

Je vous invite à établir une vision claire de vos intentions dans tous les domaines de vie : activité professionnelle, couple, famille, développement personnel (mes envies, ma santé), sphère sociale, etc. Peut-être avez-vous déjà des images inspirantes, qui vous aident à fixer ce que vous souhaitez atteindre. Si ce n’est pas le cas, cherchez des images (sur Google par exemple), et repérez celles qui vous interpellent. Pourquoi ne pas en faire un petit montage à conserver ? Vous serez étonné et surpris de l’efficacité de cette approche.

 

Comment expliquer la puissance de ces images ?

 

En enclenchant cette démarche, vous activez une partie du cerveau appelé le Système Réticulé Activateur (le SRA). Ce système est votre Google interne, en quelque sorte. Nous avons des millions d’informations à notre disposition, mais nous ne sommes pas en mesure de les traiter, car elles sont trop nombreuses. En vous fixant des objectifs clairs, votre cerveau saura vers quelle direction travailler. Il va traiter ces millions de données et capter les infos pertinentes. De la même manière, quand vous formulez vos objectifs par écrit, vous augmentez de 100% leur chance de réalisation.

 

Comment font les couples qui conjuguent avec succès leurs vies personnelle et professionnelle?

J’ai beaucoup travaillé sur ce sujet car, en tant qu’avocate, j’ai pu observer beaucoup de gens qui sacrifiaient l’une au profit de l’autre. Cela me rendait triste de voir cela. Bronnie Ware, une infirmière Australienne en soins palliatifs a observé que le deuxième regret le plus souvent exprimé sur son lit de mort est le fait d’avoir travaillé trop dur au détriment de sa famille.

 

Ce qui va faire la différence tient à trois facteurs :

1) L’engagement

S’engager pour son duo est une des priorités. Qu’est-ce que je mets en place pour que mon couple ne se ternisse pas ? Il faut une intention positive forte et des attentions constamment renouvelées.

2) Planification

Si on ne prend pas le temps d’anticiper le prochain moment ensemble, la sortie au théâtre, le prochain voyage… alors on laisse le hasard décider pour nous, c’est-à-dire souvent ne rien décider du tout ! Une heure par semaine pour organiser ces temps-là permettent de « réénergiser » son couple. En plus, vous serez stimulé à deux reprises : au moment de la préparation et au moment de la sortie.

En effet, les neurosciences ont mis en évidence le fait que le cerveau ne fait pas la différence entre quelque chose d’imaginé et quelque chose de vécu. Et lorsque je planifie je me projette !

3) Communication

Clairement, les couples qui fonctionnent le mieux ne sont pas ceux qui s’aiment le plus, mais ceux qui communiquent le mieux. Dans le dialogue, éviter le TU qui « tue » et privilégier ce que  JE ressens favorise la confiance et la fluidité dans la relation. Ce n’est pas l’amour qui fait durer la relation mais la qualité de celle-ci.

Prendre conscience de ces éléments simples et s’engager à les appliquer vraiment est la meilleure des préventions. Jacques Prévert ne disait-il pas : « J’ai reconnu le bonheur au bruit qu’il a fait en partant » ?

 

 

16h44. L’Application

 

– Définir avec précision la vision idéale de mon couple et des autres sphères de ma vie. Les représenter matériellement, sous forme d’un tableau, d’un document, d’un collage d’images… 

– Évaluer à quel niveau mon foyer est un lieu refuge pour moi, qui me permet de supporter le monde extérieur. Si nécessaire me fixer un objectif d’amélioration. 

– Vérifier régulièrement  que j’ai bien plaisir à rentrer chez moi pour m’y ressourcer. 

– Afficher en évidence les images inspirantes de chaque sphère de ma vie.

 

 

6 commentaires sur “Sandrine MORIN : L’équilibre personnel et professionnel”

  1. Merci Sandrine, je suis d’accord avec l’ensemble de vos propos. J’insiste souvent sur la notion d’engagement. Il est vrai qu’une fois que l’individu est pleinement engagé dans sa démarche alors consciemment et inconsciemment ses pensées, ses comportements seront favorables à son engagement. Auxquels viennent s’ajouter les opportunités et les rencontres qui sans l’engagement ne se seraient pas présentés. Nous faisons de beaux métiers! N’est-ce pas?
    Belle journée:)

  2. C’est très bien tout ça, comment fait-on pour l’apprendre aux gens avant que leur couple, que leur vie explose ? Après c’est perdu, les dégâts sont là et il faut les traiter.
    Parfois après s’être (peut-être) trompé, ça permet de rebondir, c’est l’expérience ! Mais le mal est fait, ne pouvait-on pas faire autrement ?
    De tout façon mieux vaut revivre que mourir 😜

  3. Bonsoir Philippe merci pour votre commentaire…
    Il est inutile de nourrir des regrets car malheureusement le passé ne peut être changé…
    Se centrer sur le présent et construire son futur… voilà ce sur quoi il faut mettre le focus…
    Vous trouverez gratuitement en téléchargement sur mon site mon livre dans lequel je partage de nombreux conseils pour cela…
    Je vous souhaite bon courage pour la suite…
    http://www.sandrinemorin.coach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.